Trois ans et demi de prison ferme

château

« Il faut que vous preniez conscience de vos actes ». La juge du Tribunal pénal de Porrentruy a conclu l’audience du brigandage de Chevenez par ces mots mardi matin. Le braqueur arrêté dans le Jura écope d’une peine de prison ferme de trois ans et demi. Il devra également s’acquitter de dommages et intérêts importants, plus de 45'000 francs à l’Etat, 10'000 francs à la victime, 80'000 francs à la Raiffeisen, et près de 500'000 francs à l’assurance de l’établissement bancaire.  

Le tribunal a retenu plusieurs circonstances aggravantes pour expliquer sa décision. Notamment le professionnalisme du braqueur et de son complice, mais aussi le caractère particulièrement audacieux, téméraire et perfide de l’acte commis. Selon les juges, le jeune homme n’a par ailleurs pas assez coopéré avec la justice. Il a toujours notamment refusé de dire où se trouvait le butin volé.

Au moment de l’annonce de la sentence, le condamné n’a pas vraiment réagit. Il avait déclaré lundi qu’il souhaitait que la justice fasse son travail et qu’il assumerait la peine prononcée. Il s’est déjà acquitté de 229 jours de prison. /jsr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus