Plaintes peut-être retirées contre les gens du voyage

Poubelles après le passage des gens du voyage

La police a procédé à un constat et a réalisé des photos du site laissé vacant samedi par les gens du voyage. Une vingtaine de caravanes s’étaient installées durant deux semaines près de la Zone d'Activité Régionale de Delémont. Lundi matin, des sacs poubelles étaient entassés dans la benne prévue à cet effet. Des bouteilles et des papiers jonchaient le sol cependant ici et là sur le site.

Plusieurs plaintes pénales avaient été déposées contre l’installation des gens du voyage. Les différents protagonistes s’étaient néanmoins engagés à faire marche arrière si le lieu était remis en état et si un dédommagement financier leur était versé.

Conditions réunies ?

Selon la procureure en charge du dossier, Frédérique Comte, la somme d’argent convenue a bien été réglée. Une entreprise a par ailleurs été mandatée pour nettoyer le site.

Les différents plaignants ont dès lors décidé de se réunir. L’exploitant voisin, le propriétaire et le locataire du terrain vont se rendre sur place mardi matin pour effectuer un constat. A priori, selon Jean-François Mercier, le directeur de la Fondation St-Germain, propriétaire du terrain, comme les conditions sont vraisemblablement réunies, les plaintes devraient être retirées.

Une plainte contre X avait également été déposée par le directeur de la Croisée des loisirs. Guy Rossé nous a indiqué qu’il allait pour le moment la maintenir pour non-respect des installations sanitaires du centre. /jsr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus