Scandale sans fin à Porrentruy

Porrentruy

L’élection à la mairie de Porrentruy ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices. Les urnes ne sont pas encore ouverte que la ville est secouée par un nouveau scandale. De nouveaux soupçons de fraude font surface alors qu’une perquisition a été menée lundi chez l’un des acteurs de l’annulation du dernier tour de l’an dernier, selon plusieurs médias.

 

Suite, mais certainement pas fin…

La procureure confirme l’information. Une perquisition a bien été effectuée lundi au domicile de l’un des prévenus dans l’affaire de fraude lors de l’élection à la mairie l’an dernier. Frédérique Comte explique les raisons de cette démarche : elle a reçu des informations signalant que l’individu avait les mêmes agissements que lors du dernier tour du scrutin, c’est-à-dire qu’il récoltait du matériel de vote. La personne incriminée, Pascal Bedin, s’est exprimée dans la presse du jour. Il révèle dans « Le Matin » qu’il a été surpris par un commissaire au bureau communal avec la carte d’une électrice, une amie qu’il aidait simplement à voter selon ses dires.

Sans donner les résultats de cette perquisition, la procureure indique que le contenu des ordinateurs saisis doit encore être analysé. Frédérique Comte a par ailleurs avisé le chef du Service des communes sur cette opération alors que le 3e tour est agendé à ce week-end. Elle précise enfin que d’autres vérifications et actes d’enquête sont en cours. La suspicion risque donc de planer à nouveau sur l’élection bruntrutaine. Et de nouvelles révélations pourraient encore faire trembler la cité des Princes Evêques. /iqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus