Un comité jurassien se ligue contre 1 :12

Comité contre l'initiative 1:12

La fronde contre l’initiative 1 :12 s’organise dans le Jura. Un comité d’opposants au texte de la jeunesse socialiste, composé de personnalités politiques et chefs d’entreprise, a vu le jour récemment. Il a tenu une conférence de presse vendredi matin pour donner ses arguments.

 

Contreproductif…

Les opposants à l’initiative jugent le texte utopiste. Espérer qu’en introduisant un rapport de 1 :12 dans les écarts salariaux permettra de redistribuer la masse salariale en faveur des petits employés n’est pas réaliste, selon eux. Le risque est plutôt une externalisation des emplois à faibles revenus.

Pour le comité, un plafonnement des salaires aurait également des conséquences néfastes sur les rentrées fiscales et les cotisations sociales. Il pèserait également lourdement sur l’attractivité du pays pour les multinationales. Enfin, l’initiative met à mal le partenariat social qui fait le succès de l’économie suisse, selon les opposants.

 

Et le Jura ?

Si vraisemblablement aucune entreprise jurassienne ne pratique des salaires dont l’écart dépasse le rapport 1 :12, le tissu économique du canton serait aussi touché par l’acceptation de l’initiative, selon le comité. Les charges administratives accrues, un partenariat social durci et le manque à gagner en matière de recettes fiscales et de cotisations sociales pèseraient sur l’ensemble des entreprises, mais aussi des habitants. /iqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus