Le mariage des SIG et Ennova est consumé

Eolienne

Les Services industriels de Genève et la société Ennova ont décidé de mettre un terme à leur collaboration d'ici à la fin de l'année. Les deux parties ont annoncé mardi "rompre à l'amiable les contrats les liant". Selon l'accord trouvé, les SIG vont vendre aux dirigeants et actionnaires actuels d'Ennova la part de 20% qu'ils détiennent dans le capital de la société de production d'énergie éolienne. Le prix de ce rachat n'a pas été divulgué. Les SIG avaient acquis un cinquième d'Ennova pour 13 millions de francs.

Les actionnaires et dirigeants d'Ennova vont également racheter les participations des SIG dans les sociétés des projets développés par Ennova. Le conseil d'administration des SIG qui se réunit jeudi doit encore approuver l'accord.

Les contrats des SIG avec Ennova ont beaucoup fait parler d'eux. Il y a un peu plus d'un mois, le directeur général des SIG André Hurter avait donné sa démission après avoir pris connaissance de plusieurs audits qui révélaient des investissements à risque dans l'éolien jurassien et des dysfonctionnements dans l'entreprise semi-publique. /ats+iqu

 


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus