2019 paraît encore bien loin à l’AJUNN

Mühleberg

La fermeture de la centrale nucléaire de Mühleberg réjouit à moitié l’AJUNN. L’Alliance Jurassienne Non au Nucléaire est bien sûr satisfaite de voir la centrale cesser ses activités. Mais les délais sont trop longs, explique Erica Hennequin. La députée verte, membre de l’AJUNN, s’inquiète des six prochaines années, durant lesquelles les investissements sur les installations seront réduits à leur minimum, ce qui risque de peser sur la sécurité. La question se pose aussi du futur démantèlement de la centrale, avec les coûts et problèmes techniques qu’il va engendrer. /iqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus