Bilan positif pour la force de sécurité publique

Gare de Delémont

Le Groupe de sécurité sur la voie publique (GSVP) a pu clairement identifier les principaux perturbateurs de l’ordre public. Selon un communiqué de la Gendarmerie territoriale, l'équipe étaient composées de huit personnes, six gendarmes jurassiens, un agent de la Police municipale de Delémont et un agent de la Police des transports. Elle a œuvré au mois de septembre dans le secteur de la gare de Delémont et dans les centres d’accueil de requérants d’asile du canton.

En un mois, le groupe a procédé à 44 interpellations ou arrestations. 106 personnes ont, par ailleurs, été contrôlées, dont plus de la moitié sont en lien avec le droit d’asile. Le travail du GSVP a généré 38 rapports de dénonciation, dont 37 concernant des requérants d’asile.

La mesure va être reconduite. Cette équipe de sécurité se déploiera à raison d’une semaine par mois avec de nouveaux objectifs toujours en lien avec la délinquance locale. /jsr + comm


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus