L’assainissement a repris à Bonfol

La décharge de Bonfol n’en a plus pour longtemps. La fin de l’assainissement est prévue pour ...
L’assainissement a repris à Bonfol

La décharge de Bonfol La partie sud de la décharge de Bonfol en plein air jouxte la halle où se poursuive les travaux d'assainissement.

La décharge de Bonfol n’en a plus pour longtemps. La fin de l’assainissement est prévue pour le printemps 2016. Au départ, la Chimie bâloise envisageait de terminer en 2015. Ce délai s’explique par le surplus de matériaux excavés. Sur la partie sud, 86'000 tonnes de déchets ont été incinérés, environ 20'000 tonnes de plus que prévu. Ces tonnes supplémentaires proviennent principalement des matériaux argileux qu’il n’a pas été possible de dissocier des déchets toxiques. Au total, 175'000 tonnes vont être excavées pour un coût de 380'000 millions de francs, soit une hausse de 30 millions.

 

La partie sud sous les étoiles

 

En septembre, la halle, de 3'000 tonnes d’acier, a été déplacée de 80 mètres marquant ainsi la fin de l’assainissement de la première phase. La seconde phase vient de débuter sur la partie nord. Chaque semaine, 800 tonnes de déchets sont excavées. La partie sud est désormais à ciel ouvert. Des analyses sont en cours pour vérifier la présence d’éventuels résidus polluants. Mais les responsables du site et du canton du Jura assurent qu’il n’y a aucun risque à se trouver à proximité de la zone. Pour le moment, un trou béant jouxte la halle. Il mesure plus de 130 mètres de large sur 80 mètres de long et 10 mètres de profondeur. On y voit l’argile débarrassé des déchets toxiques.

 

L’avenir du site de la décharge

 

La halle et les infrastructures vont être démontées dès la fin des travaux d’assainissement. Les quinze hectares du site de la décharge devront ensuite être reboisés. Mais l’association Escale Bonfol, chargée de réfléchir à l’utilisation du lieu, planche sur l’aménagement d’une partie de la zone d’une manière plus ludique. /nqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus