Pénurie de zones à bâtir aux Franches-Montagnes

De nombreuses communes franc-montagnardes n’ont plus, ou presque plus, de parcelles libres ...
Pénurie de zones à bâtir aux Franches-Montagnes

De nombreuses communes franc-montagnardes n’ont plus, ou presque plus, de parcelles libres pour la construction de villas individuelles. Nous avons contacté les sept plus grandes et toutes, sauf le Noirmont et les Bois, sont confrontés au manque de parcelles à proposer aux habitants qui désirent construire. Par ailleurs, plusieurs villages ont des plans d’aménagement locaux ou des plans spéciaux qui sont en cours.

Certaines communes taignones sont aussi confrontées à un autre problème. Des parcelles sont disponibles sur leur territoire mais elles appartiennent à des privés qui ne souhaitent ni construire ni vendre. Du coup, impossible d’obtenir de nouvelles zones à bâtir, le service de l’aménagement du territoire veut que les communes remplissent d’abord leurs trous avant de s’étendre.

Du changement avec la LAT

La situation devrait évoluer ces prochains mois avec l’arrivée de la LAT, la loi sur l’aménagement du territoire qui entrera en vigueur le 1er janvier prochain. Cette loi fédérale, et les dispositions cantonales qui l’accompagneront, donnera des outils aux communes. Les autorités pourraient, par exemple, obliger les privés à construire sur leur parcelle ou à les vendre en cas de forte demande. /sbo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus