Peter Kneubühl absent à son procès

Peter Kneubühl brille par son absence. L’homme surnommé le “forcené de Bienne” refuse de comparaître ...
Peter Kneubühl absent à son procès

Peter Kneubühl interviewé par Telebärn en 2012 Peter Kneubühl interviewé par Telebärn en 2012

Peter Kneubühl brille par son absence. L’homme surnommé le “forcené de Bienne” refuse de comparaître devant la Cour suprême. Le procès en appel, pourtant réclamé par le prévenu, s’est ouvert mardi matin à Berne. Le retraité avait été jugé irresponsable en première instance par le Tribunal régional Jura bernois – Seeland en janvier dernier. Peter Kneubühl souhaite faire recours contre ce jugement. Selon son avocat, le prévenu s’estime responsable de ses actes, mais pas coupable.

La Cour suprême s’est notamment prononcée sur la recevabilité du recours de Peter Kneubühl. Le procès en appel peut-il se dérouler sans le prévenu ? Oui, a tranché Me Kiener qui a présidé l’audience. La présence de l’avocat du prévenu suffit à elle seule à pallier l’absence du recourant. Pas besoin donc de faire emmener Peter K. manu militari devant la justice. L’homme fait recours contre un jugement qu’il estime faussé et proteste du même coup en ne se présentant pas. Peter Kneubühl écrit que sa soeur aurait dû témoigner devant la cour. Il estime que cette femme est à l’origine des actes commis en septembre 2010. Peter Kneubühl, - pour s’opposer à la saisie de sa maison -, avait tiré sur la police, blessant grièvement un agent. Le forcené de Bienne avait finalement pu être interpellé après une cavale de 7 jours. Il a été jugé irresponsable à l’issue du procès en première instance et placé en institution fermée.

L’homme veut à présent obtenir une révision du jugement. Si la Cour accède à sa demande, un nouveau procès pourrait se dérouler. Peter Kneubühl apprendra mercredi lors du verdict sur son recours, s’il continuera de purger sa peine en institution ou derrière les barreaux. /iwr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus