Patrouilles bruntrutaines à Fontenais et Courtedoux

La police municipale de Porrentruy en appui à Fontenais et Courtedoux. Les autorités ont signé ...
Patrouilles bruntrutaines à Fontenais et Courtedoux

collaboration pour la police municipale De gauche à droite: Yves Daucourt maire de Fontenais, François Minger maire de Courtedoux, Pierre-Arnauld Fueg maire de Porrentruy, Julien Loichat conseiller communal en charge de la sécurité à Porrentruy, Dominique Vallat commissaire de la police municipale.

La police municipale de Porrentruy en appui à Fontenais et Courtedoux. Les autorités ont signé mercredi un contrat de prestations pour l’administration de la police locale. Cette nouvelle synergie vient s’ajouter à la volonté de collaboration émise par la capitale ajoulote, après l’UAPE et les travaux publics. Concrètement, les agents interviendront sur appel dans les deux communes. Les autorités ont prévu pour le moment une à deux heures par semaine. Fontenais va budgétiser entre 4'000 et 5'000 francs, Courtedoux deux fois moins. Les prestations seront facturées à l’heure. L’effectif de la police locale ne changera pas.

Les forces de l’ordre apporteront leurs expériences et leurs compétences pour régler différents incidents. François Minger, le maire de Courtedoux, a déjà constaté « l’impuissance du conseil communal devant certaines situations ». Les agents pourront par exemple intervenir lors de stationnement interdit ou encore arbitrer des problèmes de voisinage. Fontenais compte également demander l’appui de la police locale lors de la fête du village. Des patrouilles quotidiennes ne sont pas au programme. Mais le cahier des charges pourra évoluer dans le temps. Les autorités signataires ont souhaité un contrat particulièrement souple pour répondre au cas par cas. Julien Loichat, le conseiller communal en charge de la sécurité à Porrentruy, espère développer encore d’autres collaborations avec les autres communes de la couronne. /nqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus