La sécurité des écoliers en question

Améliorer la sécurité aux abords et sur le chemin des écoles de Vicques. C’est l’intitulé du ...
La sécurité des écoliers en question

Améliorer la sécurité aux abords et sur le chemin des écoles de Vicques. C’est l’intitulé du postulat déposé par le PCSI Cédric Eschmann mardi soir à Vermes lors du Conseil général de Val Terbi. Il a été accepté par 19 voix et 3 abstentions. Un dossier qui revient régulièrement à la table des discussions et dont les solutions proposées jusqu’à maintenant n’ont pas données satisfaction. Le conseiller général Cédric Eschmann évoque notamment des problèmes engendrés par une zone 20km/h mal définie et d’une non-conformité des garde-corps qui longe le chemin de l’école.

La solution envisagée est de mandater un expert afin d’examiner quels travaux pourraient être entrepris. Le Conseil communal de Val Terbi a tenu à préciser qu’il allait traiter le postulat de manière égalitaire entre les trois villages de la commune mixte et agir selon leurs besoins.

 

Daniel Joray nommé premier citoyen

Le bureau du Conseil général pour l’année 2014 a été élu à l’issue de la séance. La présidence est revenue à Daniel Joray qui remplace Madeleine Brêchet. Luc Chalverat a été élu à la première vice-présidence et Carlos Peña Reyes à la deuxième vice-présidence. Vincent Eschmann et Madeleine Brêchet complète le bureau en tant que scrutateurs.

 

Premières discussions entre Val Terbi et Corban

Le maire de Val Terbi, Michel Brahier, a communiqué qu’une première rencontre avait eu lieu le 9 décembre avec la commune de Corban dans le cadre d’un futur rapprochement. Une stratégie de travail a été définie. « La communication sera primordiale, il faudra organiser des séances et écouter les doléances de chacun. Il s’agira d’aller à la rencontre des citoyens dans une démarche participative », précise Michel Brahier.

 

Deux règlements adoptés

Le Conseil général a accepté l’adoption du règlement sur l’octroi des bourses aux apprentis et aux étudiants de la commune mixte. Les apprenants pourront bénéficier de 200 francs annuel jusqu’à 25 ans. Le règlement qui concerne les inhumations et les cimetières a également été approuvé à l’unanimité.

 

Un crédit pour rénover l’ESVT

L’ouverture d’un crédit de 300'000 francs a également été ratifiée pour la rénovation des douches, des toilettes et des vestiaires de l’école secondaire de Val Terbi. /jpp

 

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus