« Entre 10 et 20 millions de pertes »

Le ministre des finances jurassien Charles Juillard attend davantage de précisions de la part ...
« Entre 10 et 20 millions de pertes »

Charles Juillard Le ministre des finances jurassien Charles Juillard attend davantage de précisions de la part du Conseil fédéral concernant son projet de réforme de fiscalité des entreprises

Charles Juillard a réagi jeudi à la 3e réforme de l'imposition des sociétés. Le projet pourrait coûter entre 1 et 3 milliards aux cantons. A ce stade, le ministre jurassien des finances ne privilégie aucune des solutions techniques mises sur la table par le Conseil fédéral jeudi. Rappelons que la Suisse est contrainte de revoir sa fiscalité sous la pression de l'Union européenne. L'UE estime que les tarifs préférentiels appliqués à certaines firmes faussent la concurrence.

« Il est difficile à ce stade de privilégier l’une ou l’autre de ses propositions », nous a expliqué Charles Juillard. Principal écueil : les options présentées pourraient ne pas convenir à tous les cantons. Introduction d’une taxation des produits de licence ou baisse du taux d’imposition cantonal sur le bénéfice des entreprises, par exemple, n’intéressent pas tous les argentiers cantonaux dans les mêmes proportions. Mais une chose est sûre explique Charles Juillard : « peu importe la solution, la réforme coûtera entre 10 et 20 millions de francs au Canton du Jura ».

A noter que le ministre des finances exclut pour l’heure toute idée de reporter ces pertes sur les charges des contribuables. « Tout le monde sait que la fiscalité des personnes physiques est déjà une des plus élevées de Suisse. Je ne vois pas comment on pourrait encore adapter cette fiscalité à la hausse », a-t-il insisté.

Les cantons se prononceront sur les solutions du Conseil fédéral l'an prochain. /gcb


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus