François Minger, maire travailleur

Se consacrer à sa commune. La rédaction a tendu le micro à de nouveaux maires afin de connaître ...
François Minger, maire travailleur

François Minger François Minger, maire de Courtedoux.

Se consacrer à sa commune. La rédaction a tendu le micro à de nouveaux maires afin de connaître leurs impressions après une année passée à la tête de leur village. François Minger est le maire de Courtedoux depuis 12 mois. Auparavant conseiller communal, ce père de famille a décidé de se mettre un peu plus encore à disposition de ses concitoyens. Il trouve du plaisir à occuper cette fonction, notamment à mener à bien certains projets comme la réhabilitation d’une ancienne demeure en bâtiment locatif. Par contre, c’est aussi un homme « frustré » qui aimerait que d’autres idées avancent plus vite, comme par exemple un projet de chauffage à distance. François Minger se considère comme « un maire travailleur, plutôt que de représentation ».

Après une année avec cette nouvelle casquette, François Minger a été beaucoup surpris par l’emploi du temps, « il faut être très disponible », entre 10 et 15 heures par semaine. Le quadragénaire estime que la principale difficulté est de devoir faire face parfois à la détresse humaine. Un élément qu’il n’avait imaginé avant le début de son mandat. Il se trouve désarmé vis-à-vis de ces situations. François Minger aimerait que des cours soient mis sur pied afin de gérer ce type de problématique. /nqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus