Le syndicat de la police demande « à voir »

La révision totale de la loi sur la police crée déjà des remous. Le président du syndicat de ...
Le syndicat de la police demande « à voir »

Le président du syndicat de la police cantonale jurasssienne, Antonio Dominguez Le président du syndicat de la police cantonale jurassienne, Antonio Dominguez

La révision totale de la loi sur la police crée déjà des remous. Le président du syndicat de la police cantonale jurassienne Antonio Dominguez nous a précisé que « depuis juin de l’année passée, c’est l’omerta totale ! Nous n’avons aucune nouvelle concernant cette nouvelle loi ».

Le syndicat va maintenant étudier les deux variantes proposées. « Mais si la première qui concerne la fusion des polices n’a pas été modifiée, nous la refuserons. Quant à la deuxième variante, nous ne l’avons jamais vue », s’exclame Antonio Dominguez. Il ajoute toutefois « que la porte reste ouverte, il nous faut une solution, reste à voir laquelle est la meilleure ».

Pour rappel, la variante de la police unique avait été étudiée en collaboration avec le syndicat de la police. Lors de l’assemblée extraordinaire du mois de juin de l’année dernière, ses membres ont refusé à plus de 95% d’entrer en matière sur ce projet de fusion de la police cantonale avec les polices communales.

De son côté, le ministre en charge du dossier, Charles Juillard nous a précisé ne pas connaître les réticences du syndicat de la police par rapport à ce nouveau projet de loi. Il ajoute, « que les agents de police ont quasiment tous été intégrés d’une manière ou d’une autre au sein des groupes de travail qui ont planché sur ce modèle de police. Je suis donc un peu surpris » /jpp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus