Une polémique autour du dépistage systématique du cancer du sein

sein

La Conférence Latine des Affaires Sanitaires et Sociales maintient son soutien aux programmes de dépistage systématique du cancer du sein. La CLASS a pris aujourd’hui connaissance d’un rapport scientifique publié par le Swiss medical Board. La Conférence annonce dans un communiqué ne pas suivre les conclusions de cette étude. Selon le Conseil d’experts qui a réalisé le rapport, le dépistage systématique permet d'éviter un à deux décès pour 1000 femmes, mais les scientifiques déplorent pour le même nombre d'examens une centaine de résultats faussement positifs induisant des traitements inutiles.

Selon Michel Thentz, le président de la CLASS, cette remise en question du dépistage systématique du cancer du sein n’est pas judicieuse. Aujourd’hui, 14 cantons, dont le Jura, Neuchâtel et Berne, disposent d’un programme de dépistage cohérant. La CLASS entend donc maintenir de telles prestations qui répondent à un besoin public.

Le risque est maintenant, selon Michel Thentz, que la conclusion de cette étude relance le débat au niveau fédéral. /jsr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus