Pas le choix : il faut augmenter la quotité

Plusieurs communes jurassiennes proposent cette année une hausse de la quotité d’impôts. Les ...
Pas le choix : il faut augmenter la quotité

Les communes revoient leurs quotité d'impôts

Plusieurs communes jurassiennes proposent cette année une hausse de la quotité d’impôts. Les chiffres ne sont pas encore exhaustifs, toutes les communes n’ayant pas encore présenté leur budget 2014. Toutefois, une première tendance se dessine : il y a plus de communes qui devraient augmenter leur quotité d’impôts en 2014 que les années précédentes.

Selon notre décompte, 7 communes (Saignelégier, Alle, Montfaucon, Fahy, La Baroche, Haute-Sorne et Les Bois) ont déjà proposé une hausse des impôts. Les années précédentes, elles étaient en moyenne 2 ou 3 selon le Service jurassien des communes.

Deux explications principales

La situation peut varier fortement selon les communes. Aux Bois par exemple, la hausse s’explique par des investissements importants. Mais pour les responsables communaux des finances, il y a surtout deux explications principales : la première, c’est la baisse de la pression fiscale cantonale avec la nouvelle déduction pour les couples mariés, mais aussi la baisse linéaire des impôts de 1% introduite en 2009 et qui court jusqu’en 2020.

La deuxième explication avancée par les trésoriers communaux, c’est l’augmentation des charges liées. Une réflexion a été lancée entre les communes et le canton pour parler de la répartition des charges. Un rapport de synthèse est attendu au début de l’été. « Cantons et communes devront ensuite décider des mesures à prendre pour alléger les ménages communaux », explique Raphaël Schneider, le chef du Service jurassien des communes. /pch

 

 

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus