Saignelégier veut assainir ses finances

Les autorités de Saignelégier vont proposer une hausse de la quotité d’impôts à leurs citoyens ...
Saignelégier veut assainir ses finances

Les autorités de Saignelégier vont proposer une hausse de la quotité d’impôts à leurs citoyens mercredi en assemblée communale. Il est prévu de la faire passer de 1.95 à 2.10. Cette augmentation va permettre d’avoir 380'000 francs de recettes fiscales supplémentaires. Si elle est acceptée par le peuple, le budget 2014 prévoira un déficit de 7'761 francs.

Au final, en tenant compte de la baisse linéaire des impôts de 1% introduite en 2009 et prévue jusqu’en 2020 au niveau cantonal, cette augmentation d’impôts impliquera une dépense supplémentaire de 80 à 250 francs par an pour les habitants de Saignelégier, en fonction de leur revenu.

Une marge de manœuvre faible

Cela fait 12 ans que Saignelégier est dans les chiffres rouges. Les autorités souhaitent donc enrayer cette situation et diminuer l’endettement. La dette nette par habitant se monte à 6'130 francs. Pour le Conseil communal, augmenter les impôts est une mesure nécessaire à cause de deux facteurs. D’une part, les charges liées ont encore augmenté cette année (+60'000 francs) et, d’autre part, les recettes fiscales vont baisser à cause de la modification de taxation pour les couples mariés. Il s’agit donc de deux domaines sur lesquels les autorités communales n’ont pas de prise.

Des économies, aussi

En parallèle de cette augmentation d’impôts, les autorités de Saignelégier ont également pris des mesures pour freiner les dépenses. Elles ont réussi à économiser 100'000 francs en ayant une gestion plus rigoureuse dans les domaines où la commune a une marge de manœuvre. Mais selon le conseiller communal en charge des finances, Pierre-Yves Meyrat, ces économies n’impliqueront pas de suppression de prestation pour les habitants de Saignelégier. /sbo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus