Le ROC Jura s’organise

Le ROC Jura a pris ses marques. Le Réseau Objection de Croissance possède une antenne jurassienne ...
Le ROC Jura s’organise

Caroline Meijers et Christian Frund, deux membres du groupe communication du ROC Jura Caroline Meijers et Christian Frund, deux membres du groupe communication du ROC Jura

Le ROC Jura a pris ses marques. Le Réseau Objection de Croissance possède une antenne jurassienne depuis août de l’an dernier. Le groupe s’est créé à la suite d’une conférence sur la « sobriété heureuse », dont le succès public a encouragé quelques personnes à lancer le mouvement dans la région. Aujourd’hui, le ROC Jura compte une soixante de membres à travers le Jura et le Jura bernois, où tournent les assemblées et les actions du groupe.

Récemment, le ROC Jura a formé son groupe de communication, qui présente la ligne de pensée et les actions du mouvement. L’un des slogans résume cette réflexion : « moins de biens, plus de liens ». Le ROC Jura ne prône pas forcément la décroissance, mais remet en question la croissance telle qu’elle se pratique à l’heure actuelle, ainsi que les priorités de notre société. Il souhaite des échanges qui ne soient pas basés que sur un principe monétaire, mais où la gratuité et le lien entre les personnes ont leur place. Le mouvement milite également en faveur d’une redistribution des richesses, notamment entre les pays du Nord et du Sud.

Plusieurs actions devraient voir le jour prochainement, en avril notamment. Le ROC Jura se joint également aux nouvelles rencontres thématiques sur l’argent que devrait bientôt lancer le groupe « sobriété heureuse » et à la création d’un nouveau SEL, système d’échange local, à Delémont. Les récentes gratiferia organisées dans la région collent également à la ligne de pensée du mouvement. /iqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes