« Grotesque, choquant et indigne »

Manfred Bühler dénonce une polémique exploitée par la gauche, à quelques jours des élections ...
« Grotesque, choquant et indigne »

Manfred Bühler Manfred Bühler réagit suite aux informations révélées sur sa situation fiscale en 2012.

Manfred Bühler dénonce une polémique exploitée par la gauche, à quelques jours des élections cantonales bernoises. Le candidat UDC au gouvernement bernois a déclaré un revenu imposable de 200 francs en 2012. L’information a été révélée par Telébärn jeudi et reprise par la presse dominicale alémanique. Manfred Bühler explique qu’il a renoncé à une bonne partie de ses activités d’avocat et qu’il a déclaré 70'000 francs de revenus en 2012. Il a, par ailleurs, pu procéder à une importante déduction fiscale suite à des travaux menés dans la maison dont il a hérité.

La gauche reproche à Manfred Bühler d’avoir procédé à de l’optimisation fiscale. Le candidat UDC réplique en indiquant qu’il « a fait ce que n’importe quel citoyen peut faire ». Il dénonce « un procès grotesque » et parle d’une polémique « choquante » et « indigne ». /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus