Gens du voyage: « L'Ajoie a déjà donné beaucoup »

Les réactions sont vives en Ajoie après la décision communiquée par le Gouvernement jurassien d'installer provisoirement les gens du voyage à Courtedoux. Le maire de Porrentruy, commune voisine directe de l'emplacement, Pierre-Arnauld Fueg n'a pas mâché ses mots: « Les communes d’Ajoie et celle de Porrentruy ont déjà donné beaucoup pour les gens du voyage ». Selon lui, cette place d'accueil n'a donc rien à faire à l'endroit prévu par les autorités cantonales.

Le maire de Porrentruy affirme que l'arrivée des gens du voyage entraverait le développement économique et touristique de l'Oiselier et des institutions bruntrutaines: « Les gens arrivent par là, je pense que ça va à l’encontre des intérêts de Porrentruy ».

Le maire de Courtedoux, François Minger, abonde en ce sens. Selon lui, le choix de l'emplacement ne répond à aucune logique: « Le besoin de ces gens semble plutôt se situer dans la vallée de Delémont que dans le district de Porrentruy ». Il affirme également que « les citoyens de Courtedoux sont inquiets ».

Les deux maires attendent de pied ferme les arguments des autorités jurassiennes. Le ministre en charge du dossier, Michel Thentz, et le chef du Service des communes, Raphaël Schneider, s'expriment ce vendredi après-midi. /mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus