Le bras de fer a trouvé son épilogue

Les physiothérapeutes ont le sourire ce jeudi. Ils ont obtenu la hausse de leurs tarifs avec un effet rétroactif au 1er avril. La valeur du point tarifaire augmente de huit centimes pour s'établir à 95 centimes dans le Jura. Cela représente une hausse d’environ 9%.

Cette décision met fin à 17 ans de discussions entre les physiothérapeutes et les caisses maladie affiliées à tarifsuisse. L’augmentation demandée de longue date va permettre de revaloriser les salaires qui plafonnent à 30 francs de l’heure brut pour un indépendant. Il s’agit « d’une étape importante pour la profession », selon Marco Stornetta, le président de la section jurassienne de Physioswiss, la faîtière des physiothérapeutes, qui se dit « satisfait ».

Le point tarifaire de la profession n’avait plus été adapté depuis 1998. Les négociations avaient atteint un point de rupture, de sorte que Physioswiss n’avait plus de convention tarifaire avec les caisses maladie depuis juillet 2011.

Marco Stornetta évoque toutefois un point noir principal. Les physiothérapeutes jurassiens figurent en bas de l’échelle du point tarifaire en Suisse. Cela pourrait inciter certaines personnes formées à quitter la région pour s’établir hors  du canton. /mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus