Unanimité pour le projet de patinoire des utilisateurs

Les maires donnent un signal fort à la population. Le Syndicat intercommunal du district de ...
Unanimité pour le projet de patinoire des utilisateurs

projet utilisateur Une photomontage du projet des utilisateurs, avec coté est la hutte ajoulote, la patinoire assainie et agrandie au centre, le second champ de glace côté ouest.

Les maires donnent un signal fort à la population. Le Syndicat intercommunal du district de Porrentruy s’est réuni lundi soir dans la cité des Princes-Evêques. L’assemblée a accepté à l’unanimité de donner compétence au comité pour le suivi des travaux en vue de finaliser le concept des utilisateurs. Le bureau chargé de sa conception, Buchs et Plumey, a présenté le projet avec des photomontages à l’appui. Il se veut fédérateur et sobre. Il prévoit l’agrandissement et l’assainissement de la patinoire. Situé toujours au Voyeboeuf, le bâtiment pourra accueillir plus de monde et un second champ de glace sera construit côté ouest sur le parking. Des places de parc verront jour sur le camping. Une hutte ajoulote viendra compléter le complexe sportif, côté est. Elle sera destinée au HCA pour accueillir les supporters et n’entre pas dans le projet initial. Tout comme la construction des trois terrains de tennis au-dessus du second champ de glace. Par contre, deux projets sont toujours en lice, la rénovation et le projet nommé Sironi. Ils devraient être écartés par la suite.

Une patinoire à taille ajoulote

Rien d’extravagant, mais un projet fonctionnel, réaliste et pragmatique. Fonctionnel car les utilisateurs, le HCA, le Curling club Ajoie, et le Club des patineurs d’Ajoie, ont donné leur avis et décrit leur besoin. Avec un second champ de glace, tous pourront pratiquer leur sport. Ensuite réaliste, puisque ce projet répond aux exigences de la Ligue suisse de hockey. Les bâtiments s’intègrent dans le site. La patinoire principale n’est pas plus haute que la structure actuelle. Enfin c’est surtout un projet pragmatique. Au vue des finances des collectivités publiques, ce concept se veut économe, en conservant certains éléments. Par exemple, le champ de glace principal ne sera pas touché. Certains vestiaires, les locaux technique ou encore les gradins vont aussi être maintenus. Même la charpente de l’actuelle patinoire pourrait trouver une seconde jeunesse avec la construction de la hutte ajoulote.

Recherche de dons

L’enveloppe de ce projet se monte à 16,6 millions de francs. Cette somme correspond au cadre financier imposé par le SIDP. Le canton doit participer à hauteur de 20%, soit 3,2 millions de francs. Les communes mettent déjà de côté 10 francs par habitants par année, ce qui représentera plus de 500'000 francs. A cela s’ajoute des fonds forestier pour 400'000 francs. La pose éventuelle de panneaux photovoltaïques pourrait faire baisser les coûts de 500'000 francs. Le montant résiduel en charge pour les communes s’élève à 7,5 millions de francs, une somme maximale imposée par le SIDP. Les utilisateurs se sont engagés à financer le projet à hauteur de 3.3 millions de francs, à travers la recherche de dons. Le SIDP devra donc aussi trouver par exemple des donateurs pour 1,2 millions de francs. Gérard Meyer, le responsable de la commission en charge du dossier de la patinoire pour le SIDP, l’a souligné en fin de présentation : « c’est un projet ambitieux ». Mais un projet qui a fédéré l’ensemble des maires du district de Porrentruy. /nqu

projet utilisateur

projet utilisateur


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus