Peut-être un référendum à Haute-Sorne

Logo de Haute-Sorne

Le personnel de Haute-Sorne est en colère. Aucune de ses revendications n’a reçu un accueil favorable auprès des élus, mardi soir, lors de la séance du Conseil général. Le législatif est même allé plus loin que le texte qui lui était soumis, en abaissant la valorisation des heures travaillées la nuit et le dimanche. La pilule passe mal, au point que l’idée de lancer un référendum commence à poindre du côté du personnel.

La décision de le lancer ou non sera prise le 13 mai, lors d’une réunion avec le représentant syndical. Le personnel n'est toutefois pas unanime et est conscient des faibles chances que le référendum aboutisse. Il pourrait envisager d'autres moyens de montrer son mécontentement. Les employés et leur représentant syndical vont aussi plancher sur une proposition au Conseil communal. Ils pourraient demander qu’un représentant du personnel intègre le groupe de travail chargé de réévaluer les postes. /iqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus