Le non à « Jura Pays Ouvert » a dix ans

Jean-François Roth

C’est un non qui a certainement changé le visage du Jura. Le 16 mai 2004, les Jurassiens rejetaient en votation « Jura Pays Ouvert » à 53,5% des suffrages. Ce projet avait pour but affiché de rendre le canton plus attractif pour accroître sa population. Défendu par le Gouvernement, il était contré par la gauche qui remettait en cause en particulier la mise en œuvre de ce plan. Jura Pays Ouvert, c’était un peu le bébé de Jean-François Roth, alors ministre de l’Economie et de la Coopération. Il a répondu aux questions d’Isabelle Queloz dans le journal de 12h15 vendredi. /iqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus