Une pétition contre la géothermie

Ils sont sept et ils veulent un moratoire sur la géothermie dans le Jura. Un groupe de citoyens ...
Une pétition contre la géothermie

Projet pilote de géothermie profonde à Haute-Sorne

Ils sont sept et ils veulent un moratoire sur la géothermie dans le Jura. Un groupe de citoyens de Haute-Sorne lance une récolte de signatures. La pétition a été lancée vendredi. Ses initiants espèrent recueillir plusieurs milliers de paraphes jusqu’au 20 juin. Un tout-ménage sera distribué dans deux semaines aux habitants de Haute-Sorne et de Boécourt.

Thomas Giger, le porte-parole de ce groupe de citoyens, se dit « convaincu que cette technologie n’est pas suffisamment mûre pour être exploitée dans des zones habitées. » Il craint aussi que l’objectif fixé par la Confédération dans sa stratégie énergétique 2050 ne soit pas atteint en investissant « dans des énergies renouvelables qui ne sont pas performantes ». Il indique qu’aucun kilowattheure n’est actuellement produit en Suisse avec la géothermie. Pour lui, la région pourrait perdre certaines valeurs. Des secousses sismiques pourraient causer des dégâts aux bâtiments. Ce groupe de citoyens veut ainsi réveiller la population pour qu’elle se fasse un avis sur ce projet, peu importe qu’il soit positif ou négatif.

« Nous ne sommes pas fous »

Contacté par notre rédaction, le ministre jurassien en charge de l’énergie rappelle que les autorités cantonales ne voudront pas d’un projet qui n’offrirait pas le maximum de garanties de sécurité. Philippe Receveur dit ne pas craindre le débat public. « Nous sommes lucides dans ce dossier », clame-t-il. Pour lui, l’exemple de St-Gall prouve que les autorités ne s’obstinent pas dans ce genre de dossier. Il précise toutefois que, pour l’heure, il n’y a pas lieu de renoncer. Selon Philippe Receveur, « même si un certain nombre de citoyens seraient hostiles à ce projet d’avenir, ce n’est pas forcément une bonne raison pour y renoncer ». /msc


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus