Aides culturelles: les artistes jurassiens doivent patienter

Les artistes qui demandent de l’aide pour des projets culturels dans le Jura vont devoir ...
Aides culturelles: les artistes jurassiens doivent patienter

Les artistes qui demandent de l’aide pour des projets culturels dans le Jura vont devoir attendre. Le fonds d’utilité publique, qui répondait en grande partie à ce genre de demandes, doit être assaini. Les soutiens financiers pour des créations, des albums de musique ou d’autres projets ponctuels sont reportés à l’année prochaine.

«Dramatique pour certains artistes»

Il ne reste aujourd'hui plus que 50'000 francs sur le fonds d’utilité publique pour l’année 2014. C’est bien peu pour les 7 derniers mois de cette année, d’autant plus qu’entre 2010 et 2013, le montant total des aides atteignait plus d’un million de francs.

Aujourd'hui, le délégué aux affaires culturelles, Jean-Marc Voisard, demande aux artistes de reporter à janvier 2015 leurs demandes pour des aides ponctuelles. « Pour certains, c'est dramatique, car ils doivent complètement abandonner leur projet en cours; d'autres peuvent trouver des ressources financières alternatives, mais c'est forcément une blessure pour tous les artistes qui ont des projets très avancés », explique-t-il. Selon lui, ce manque d'argent va péjorer l'offre culturelle jurassienne et fragiliser les artistes les plus pointus.

 Un fonds mal géré

S’il reste aussi peu d’argent dans le fonds d’utilité publique (dont les trois quarts vont à la culture), c’est parce que le Gouvernement jurassien a décidé le 20 janvier - sous l'impulsion du nouveau chancelier Jean-Christophe Kübler -  de l'assainir. Cela veut dire que, jusqu’alors, on dépensait plus d’argent qu’il n’y en avait dans ce fonds alimenté par la Loterie Romande. « J'ai probablement beaucoup tiré sur la corde pour alimenter le plus de bons projets possibles », explique Jean-Marc Voisard qui nuance: « Un grand nombre de projets intercantonaux ou internationaux ont pu se déployer depuis dix ans, ce qui n'aurait pas été possible sans cette manne du fonds d'utilité publique ». /jfa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus