Des investigations sur le radium dans le Jura

Parlement jurassien

La présence de radium inquiète dans les rangs du Parlement jurassien. Mercredi matin, la députée verte Erica Hennequin est montée à la tribune à l’heure des questions orales. Après la découverte d’une décharge à Bienne, cachée durant près d’un an et demi par les autorités, l’élue s’alarmait sur les risques dans la région. Dans les anciennes entreprises horlogères, on faisait effectivement usage de peinture luminescente jusque dans les années 60, un produit contaminé par cet élément radioactif.

Le ministre de la santé explique dans sa réponse avoir demandé à la médecin cantonale de s’enquérir des informations à ce sujet auprès de l’Office fédéral de la santé publique. Michel Thentz a également fait le point sur la situation. 89 entreprises qui utilisaient cette peinture avant 1963 ont été repérées au niveau suisse, mais l’industrie horlogère étant concentrée dans l’Arc jurassien, il faut s’attendre à en trouver beaucoup dans la région.

L’Office fédéral de la santé publique indique que dans le Jura, trois communes sont concernées : Porrentruy, Fontenais et Delémont. L’OFSP y mène actuellement des investigations pour définir les sites anciennement occupés par ce genre d’industrie. Il compte également sur la mémoire collective pour retrouver ces anciens lieux. Michel Thentz lance d’ailleurs un appel à la population en ce sens. /iqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus