La géothermie profonde inquiète

1662 signatures récoltées en un mois. Le groupe « citoyens de Haute-Sorne Responsables » qui ...
La géothermie profonde inquiète

Le groupe « citoyens de Haute-Sorne Responsables » munis des 1662 signatures Le groupe « citoyens de Haute-Sorne Responsables » munis des 1662 signatures

1662 signatures récoltées en un mois. Le groupe « citoyens de Haute-Sorne Responsables », qui s’oppose au projet pilote de la géothermie profonde à Glovelier, a remis sa pétition vendredi matin à la chancellerie cantonale. Le texte réclame un moratoire pour la technologie pétrothermale dans le canton du Jura pour les zones habitées jusqu’en 2025. La récolte des paraphes a été facile, selon les détracteurs du projet. Thomas Gyger, porte-parole du groupe d’opposition, souligne que « de réelles inquiétudes émanent de la population de Haute-Sorne et d’ailleurs ».

Les inquiétudes portent sur les risques de séisme et de pollution sonore durant la construction et l’éventuelle exploitation de la centrale. Selon les opposants, il faut miser sur « les technologies d’énergies renouvelables performantes, comme le photovoltaïque par exemple. En plus, il faut lutter contre le gaspillage d’énergie ». Pour éviter l’échec de cette technique, le moratoire demande que la construction d’une centrale se réalise loin des habitations. « Les marges de manœuvres pour tous les paramètres connus et inconnus seront alors beaucoup plus grandes », stipule le texte du groupe « citoyens de Haute-Sorne Responsables ». /jpp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus