Mobilisation ajoulote sur la toile

Une page Facebook pour sauver l’hôpital de Porrentruy. Un groupe sur le réseau social a été ...
Mobilisation ajoulote sur la toile

Facebook

Une page Facebook pour sauver l’hôpital de Porrentruy. Un groupe sur le réseau social a été créé mercredi après-midi contre la fermeture la nuit des urgences de Porrentruy. Depuis de nombreuses personnes l’ont rejoint, plus d’une centaine pour le moment. Cette page a reçu plus de 800 « J’aime ». Une pétition citoyenne a été mise en ligne aussi sur le site AVAAZ.org. Elle a déjà obtenu 730 signatures. Cette démarche a été entreprise suite à la présentation mardi soir du concept sanitaire extrahospitalier de l’H-JU, lors de la séance du Syndicat intercommunal du district de Porrentruy. Le concept prévoit de fermer ce service la nuit.

Des réactions émotionnelles

« Trop c’est trop », « du n’importe quoi », « Porrentruy une ville mouroir ? ». Les réactions sont nombreuses sur Facebook. Stéphanie Léchenne a créé cette page pour connaître l’avis des Ajoulots, face au manque de réactions des maires lors de la séance du SIDP. On remarque notamment la publication d’un ancien ministre, Laurent Schaffter, il estime que cette mesure est inadmissible. La population doit selon lui se mobiliser pour lutter contre le démantèlement de l'hôpital de Porrentruy. Beaucoup pensent que l’H-JU souhaite faire des économies sur la sécurité sanitaire des Ajoulots. Les responsables de l’Hôpital du Jura ont pris connaissance de cette page Facebook. Selon le porte-parole, la population n’a pas compris le concept. L’H-JU souhaite améliorer la situation sanitaire de tous les Jurassiens en mettant en place notamment un SMUR, un Service mobile d’urgence et de réanimation avec à son bord un médecin urgentiste. Enfin, la fermeture des urgences la nuit à Porrentruy doit passer devant le Parlement avant d’être effective. Le groupe Facebook quant à lui ne compte pas s’arrêter là, une manifestation est sur le point d’être mise sur pied. /nqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus