Les mineurs protégés des UV et de la fumée

Les mineurs seront mieux protégés face aux dangers provoqués par les solariums et le tabac ...
Les mineurs protégés des UV et de la fumée

L'ordonnance doit nottament restreindre l'accès à l'achat de cigarettes aux mineurs Paquets de cigarettes

Les mineurs seront mieux protégés face aux dangers provoqués par les solariums et le tabac. Depuis janvier 2013, la loi sanitaire jurassienne, impose un contrôle de l'âge des clients aux professionnels du milieu. Une ordonnance, qui entrera en vigueur au 1er septembre, vient compléter cette loi. Elle concrétise la mise en œuvre de l’interdiction de vente aux mineurs et vise à indiquer aux exploitants et commerçants comment l’appliquer.

En collaboration avec les distributeurs de cigarettes, le service de la santé publique du Canton, met en place des moyens de contrôle sur les automates. L’achat de cigarettes ne sera possible qu’avec des jetons ou une carte qui garantissent l’utilisation des machines par les personnes majeures.

L’application de la loi pour les solariums en libre-service semble, elle, plus compliquée. Contacté mardi, Nicolas Pétremand, chef du Service de la santé publique, insiste sur la difficulté de la tâche : « il faut d’abord recenser, car certains de ces lieux ne sont pas connus ». Les exploitants de solariums sont donc invités à s’annoncer au Service de la santé publique avant le 1er septembre.

Dans un second temps, c’est l’information qui devrait aider à la mise en œuvre : une brochure explicative et des affichettes seront à disposition dans les lieux de bronzage artificiel.

L’application de la loi devrait favoriser les conditions-cadres pour la santé des mineurs. /lbr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus