Les céréales victimes des intempéries

Dame météo a joué un sale tour aux agriculteurs jurassiens. Les pluies diluviennes de ces derniers ...
Les céréales victimes des intempéries

Dame météo a joué un sale tour aux agriculteurs jurassiens. Les pluies diluviennes de ces derniers jours ne sont pas restées sans conséquence pour les paysans de la région. Les producteurs de blé et autres céréales planifiables ont été particulièrement touchés. Les nombreuses précipitations ont provoqué la germination sur pied des céréales.

Des pertes conséquentes

Presque toutes les céréales des champs jurassiens vont être déclassées pour les animaux. Elles sont inutilisables pour créer des produits destinés à la consommation humaine. La perte financière est importante pour les paysans jurassiens. Selon le directeur de la Chambre d'agriculture jurassienne, Michel Darbellay, on peut l'estimer à 1000 francs par hectare, ce qui représente une perte globale d'environ deux millions de francs pour les agriculteurs de la région. La grande mission des institutions qui défendent les intérêts des paysans est désormais de garantir les droits de douane actuels, faute de quoi la perte va encore s'accroître.

 « Il ne faut pas peindre le diable sur la muraille »

Les agriculteurs jurassiens avaient été gâtés par la météo jusqu'au début du mois de juillet. Selon Michel Darbellay, « il ne faut pas peindre le diable sur la muraille ». Globalement, les rendements de l'agriculture sont bons, notamment dans les cultures fourragères et le maïs. Le directeur de la Chambre jurassienne d'agriculture espère un retour rapide d'une météo clémente et stable. Des conditions estivales garantiraient notamment une bonne culture fruitière. /mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus