Le burkini ne crée pas de remous dans le Jura

Un maillot de bain qui couvre l’entier du corps sauf le visage, les mains et les pieds, c’est ...
Le burkini ne crée pas de remous dans le Jura

Un maillot de bain qui couvre l’entier du corps sauf le visage, les mains et les pieds, c’est le burkini. Il est destiné avant tout aux femmes musulmanes. La plupart des cantons romands l’interdisent, excepté le canton de Neuchâtel qui l’autorise sous certaines conditions. Qu’en est-il dans le Jura ?

Dans les piscines de Delémont et de Porrentruy, le règlement stipule que l’équipement doit être adapté à la baignade. « Les tenues qui posent problèmes sont traitées au cas par cas, par le dialogue et le consensus directement avec la personne concernée », précise André Joliat, le responsable de la piscine de Delémont. Même son de cloche à la piscine de Porrentruy. Le burkini n’est pas formellement interdit au contraire du bermuda, par exemple.

En revanche, au Centre de Loisirs des Franches-Montagnes à Saignelégier, le burkini est strictement interdit pour raison d’hygiène. Le directeur de l’établissement André Willemin souligne « qu’avec un maillot trop couvrant, il n’est pas possible de savoir ce qu’il y a dessous, comme un sous-vêtement qui aurait été porté toute la journée ». Seul le maillot de bain est donc autorisé. Le Centre de Loisirs a d’ailleurs déjà été confronté à cette problématique, nous explique André Willemin : « il y a une année, une personne a trouvé tous les moyens pour imposer sa vision. Nous ne sommes pas entrés en matière. Finalement, après avoir consulté un avocat, elle a retiré son exigence. Cette personne voulait placer le débat au niveau religieux, alors que pour nous, il s’agit d’un problème d’hygiène ».

Rares sont les personnes qui portent un burkini dans le canton du Jura. Les responsables des trois piscines ont plutôt évoqué la problématique des garçons qui se baignent avec un caleçon sous leur short de bain. Question d’hygiène et de maintien de la qualité de l’eau. /jpp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus