Petits poneys, grands plaisirs

Les poneys Shetland se plaisent dans les petits vergers ajoulots

Un cheptel de poneys à Bressaucourt. Dans les vergers du village, un étalon, trois juments et leurs petits paissent gaiement sous les arbres fruitiers. Christine Fleury et sa fille Emilie s’occupent des petits équidés depuis plusieurs années. La famille ajoulote s’attèle à cet élevage depuis 25ans. Pour la maman, « leur petite taille est idéale pour apprendre avant de monter à cheval. D’ailleurs, plusieurs enfants du village profitent de faire leurs premiers trots sur le dos des juments ». Effectivement, leur mètre cinq au garrot les rend plus accessibles que leurs cousins chevaux et avec eux, pas besoin d’escabeau.

Dans le cadre de notre série d’été, nous sommes partis dans les vergers de Bressaucourt pour rencontrer le plus petit des compagnons trotteurs. /lbr

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes