Une Braderie de Porrentruy rentable

De bonnes affaires à la Braderie de Porrentruy. La manifestation a débuté vendredi matin à ...
Une Braderie de Porrentruy rentable

Braderie

De bonnes affaires à la Braderie de Porrentruy. La manifestation a débuté vendredi matin à 9h après les traditionnels coups de canon. Elle se termine dimanche dans la nuit. Les organisateurs attendent près de 50'000 personnes sur les trois jours. La vieille ville de la cité des Princes-Evêques est métamorphosée. Les stands ont envahi les rues. Quelques 135 bars, buvettes, cantines et étals s’étendent sur 4'000 m2 dans l’espoir de voir les caisses se remplir.

Les boutiques et autres magasins de la vieille ville font un certains bénéfices pendant ces trois jours, jusqu’à 6'000 francs. Mais c’est surtout le moyen de vider le stock avec des prix cassés. Ne pas tenir de banc pendant la fête semble hasardeux. Une gérante nous a confié que le mois de septembre suivant la Braderie était un des plus mauvais de l’année. Selon elle, les clients n’ont plus de budget après ces trois jours.

La Braderie c’est aussi l’occasion de faire la fête. Beaucoup de sociétés locales gèrent un bar ou une cantine. Le bénéfice prend ici de l’ampleur. Il peut atteindre les 12'000 francs. Mais certains stands fonctionnent moins bien. Les responsables pointent du doigt le prix du m2 qui atteint cette année 50 francs plus la TVA. La location d’un emplacement peut grimper alors jusqu’à 4'000 francs.

Certaines associations tiennent un stand sur la Braderie pour l’image. C’est le cas de la Fondation des Castors, qui accueille des personnes handicapées. Pour son responsable, c’est un moyen de se faire connaître et de montrer que l’institution est intégrée dans la ville.

Mais la Braderie, c'est aussi beaucoup de travail et des centaines de bénévoles. Des heures de labeurs qui paient lorsque le temps est au beau fixe. /nqu

Braderie pluvieuse, mais braderie heureuse

Reportage réalisé le 29.08.2014


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus