L'état de santé du Service de l'enseignement en question

Plusieurs critiques du service de l’enseignement font douter David Eray. Le député PCSI est ...
L'état de santé du Service de l'enseignement en question

Plusieurs critiques du Service de l’enseignement font douter David Eray. Le député PCSI est monté à la tribune du Parlement mercredi à l’heure des questions orales. L’élu du Noirmont a fait part de ses doutes au sujet de l’état de santé du Service de l’enseignement. Il suspecte des dysfonctionnements suite à trois démissions dans le corps enseignant de Saignelégier ainsi que celles de deux directeurs et de trois membres de la commission d’école. Pour fonder ses craintes, David Eray a également relevé les critiques du syndicat de l’enseignement en ce qui concerne l’enseignement spécialisé. Il a demandé à la ministre de la Formation de renseigner le législatif sur l’état de santé du service.

Dans sa réponse, Elisabeth Baume-Schneider s’est dite consciente de certaines difficultés de gestion dans son département. Notamment au sujet d’enseignants qui ont vu leur salaire modifié sans avoir reçu de décisions. La ministre de la Formation s’en est excusée et s’est engagée personnellement à régler la question avant les vacances d’automne. Elisabeth Baume-Schneider estime toutefois que son service fait au mieux malgré une surcharge de travail. Ce qui compte avant tout, « c’est que les enseignants se sentent respectés sur le terrain et que les élèves aient tous un enseignant formé. Et c’est le cas aujourd’hui » a-t-elle affirmé. /lbr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus