La Première Guerre mondiale au goût du jour

Reliquaire d'Arthur Daucourt

L’histoire de la Première Guerre mondiale est revisitée. Le Musée jurassien d’art et d’histoire à Delémont présente sa nouvelle exposition. Exposition qui s’inscrit dans le cadre du centenaire du premier conflit mondial. Elle s’intitule « 14-18 : regards actuels » et se tient jusqu’au 2 août.

L’idée part de la constatation qu’après avoir disparu des mémoires et des préoccupations, le thème de la Grande Guerre connaît un nouvel intérêt qui n’a cessé de croître depuis les années 1980. Justement la volonté est ici de se demander pourquoi cet événement fascine encore autant.

A travers de nombreux objets, récoltés à l’époque dans le Jura ou en France voisine, la démarche des conservateurs vise à provoquer l’intérêt du public pour ce thème. Le public peut notamment y découvrir des casques, du pain de l'époque, des cartes postales, photographies, ou impacts de balles qui rappellent le sacrifice de millions de vies.  Des objets plus incongrus sont également présentés, comme des boîtes d’Ovomaltine, un produit utilisé contre la grippe espagnole mais inefficace et des tableaux reliquaires, réalisés par l’abbé Arthur Daucourt. Ce Jurassien a recueilli tout au long de la guerre des objets destinés à présenter le conflit aux générations futures dans le Musée jurassien qu’il avait fondé en 1909. /jsr

Journal de l'Abbé Arthur Daucourt


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus