Un tract qui sème le trouble à Fontenais

Fontenais

Un tract qui n’est pas au goût de tout le monde. Les électeurs de la commune de Fontenais ont reçu mardi dans leur boîte aux lettres les propagandes des deux candidats à la mairie. L’élection pour succéder au maire démissionnaire Yves Daucourt aura lieu le 28 septembre. Les habitants de Bressaucourt, Villars et Fontenais ont le choix entre Gregory Pressacco du PDC et François de Roulet sans parti. C’est son prospectus qui soulève quelques commentaires.

François de Roulet assure dans ce document qu’il a le profil idéal. Et pour étayer cet argument, il reprend les propos de deux hommes politiques du village cités dans le Quotidien jurassien fin août. Le candidat sans parti a noté : « le futur ancien maire et le président de la section locale du PS décrivent le profil de François de Roulet comme étant idéal ». Mais l’élu PDC Yves Daucourt et le socialiste Thierry Sutterlet parlaient de manière générale que le maire devait avoir du temps à disposition pour se consacrer à la commune. Étant jeune retraité, cet article a poussé François de Roulet à se lancer dans la campagne et prouve, selon lui, « la validité de sa candidature ».

Mais le président de la section du PS estime que ce document est de « la publicité mensongère » et « du détournement d’information ». Même si le parti socialiste ne propose personne, Thierry Sutterlet n’appuie pas cette candidature. Yves Daucourt, le maire sortant, ne souhaite pas entrer dans la polémique. Selon lui, « ça n’en vaut pas la peine ». D’ailleurs dans le même courrier, les électeurs ont pu découvrir que l’élu PDC apporte son soutien à un autre démocrate chrétien Gregory Pressacco. /nqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus