Un crédit pour limiter les fuites

eau

C’est un gros crédit qui passe aux urnes dimanche à Porrentruy, mais qui ne suscite aucune polémique. Les Bruntrutains doivent se prononcer sur un crédit-cadre de 2,5 millions de francs en vue du renouvellement des conduites d’eau potable. Cette somme sera couverte par reprise de réserve et avance de fonds. En mai, le Conseil de ville avait accepté ce projet à l’unanimité. Il s’agit en fait de poursuivre le travail entrepris depuis 2009. Une partie des conduites de la ville ont déjà été changées. Mais surtout un système de sectorisation a été mis en place, afin de repérer plus facilement les fuites. Ces efforts ont permis de diminuer de 20% les pertes du réseau d’eau, aujourd’hui elles se montent à 22%. L’objectif pour 2019, c’est d’atteindre la moyenne suisse de 12%. A travers ce second crédit, la ville souhaite remplacer environ 2'500 mètres de conduites entre 2014 et 2019, sur les 50 km que compte Porrentruy. Cette somme de 2,5 millions de francs n’aura aucune influence sur l’endettement communal, puisqu’elle sera prélevée sur le fonds de réserve, financé par les recettes de la vente d’eau. /nqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus