Douze mois de prison avec sursis pendant deux ans

Un homme a été condamné par le Tribunal de première instance de Porrentruy mardi matin. Il ...
Douze mois de prison avec sursis pendant deux ans

 Un affaire sexuelle devant le Tribunal de première instance à Porrentruy.

Un homme a été condamné par le Tribunal de première instance de Porrentruy mardi matin. Il était accusé de contraintes sexuelles, de tentative de viol et de vol. Les faits se sont déroulés en juin 2012 dans le chef-lieu ajoulot. L'accusé a écopé de 12 mois de prison avec sursis pendant deux ans.

« C’est une affaire particulièrement sordide ». C’est avec ces mots que l’avocate de la plaignante a commencé sa plaidoirie. En juin 2012, la victime, qui souffre d’un déficit mental depuis la naissance, part d’une soirée. Le prévenu la rattrape une dizaine de minutes plus tard à son domicile. Devant l’immeuble, elle lui demande s’il a un préservatif. La réponse est négative et la femme refuse d’avoir une relation sexuelle. C’est alors que l’homme franchit les limites du tolérable: gestes de violence, menaces de viol, claques dans l’immeuble puis dans l’appartement. La victime souffre alors de blessures légères.

Toutes ces infractions ont été reconnues par l’accusé, silencieux, ce matin. Il écope donc d’une peine de privation de liberté de 12 mois avec sursis pendant deux ans. Cette sanction est motivée par une convention passée avec la plaignante. L’homme lui versera la somme de 2'100 francs à raison de 200.- par mois. Il devra également s’acquitter des frais de justice. /jeb


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus