Un jubilé pour les bisons de Boncourt

Bisons

Depuis 10 ans, ils broutent les grandes plaines boncourtoises. Michel Prêtre a débuté l’élevage de bisons en septembre 2004. Le troupeau comptait alors 13 bêtes sur 20 hectares. Aujourd’hui, 70 bisons, dont 20 femelles reproductrices, paissent sur une trentaine d’hectares. Ce printemps, le cheptel a accueilli 17 bisonneaux. Pendant ces 10 ans, l’agriculteur a également développé une activité touristique en lien avec ces animaux sauvages.

Michel Prêtre souligne qu’il a fallu s’armer de patience avant que le troupeau ne soit rentable. La bête est en effet menée à l’abattoir à l’âge de 3 ans. Le premier printemps, cinq femelles ont mis bas. Ce n’est donc qu’en 2008 que l’exploitation a enregistré les premiers bénéfices. L’éleveur estime qu’aujourd’hui les rentrées financières justifient les investissements consentis en 2004. La viande de bisons est d’ailleurs de plus en plus recherchée. L’élevage de Boncourt ne parvient pas à combler toutes les demandes.

À l’avenir, Michel Prêtre souhaite encore développer son troupeau, ainsi que l’aspect touristique du parc Jura-bison. /nqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus