Condamné à douze mois de prison

Château de Porrentruy

Il a commis une quinzaine de délits en l’espace d’un mois. Un requérant d’asile débouté était devant la justice mercredi après-midi. L’homme comparaissait au Tribunal pénal de 1ère instance à Porrentruy. Il devait répondre de plusieurs vols, dommages à la propriété, et violation de domicile en décembre 2013 et jusqu’au 2 janvier de cette année ainsi que de violation à la Loi sur les étrangers pour séjour illégal sur territoire suisse. Il a été condamné à douze mois ferme et directement renvoyé en prison.

Ces méfaits ont notamment été perpétrés à Delémont et Courtételle. L’homme d’origine tunisienne et algérienne s’introduisait dans les maisons de particuliers en passant par une fenêtre. Il y a dérobé divers objets et appareils.

Une seule infraction n’a pas été retenue contre cet homme âgé de 32 ans car elle n’a pu être prouvée. Lors de l’audience, dans un français très approximatif, l’accusé a pourtant juré ne pas avoir commis ces vols alors qu'il en avait admis plusieurs durant la procédure. Le juge ne s'est pas laissé duper et a suivi le Ministère public qui demandait un an d’emprisonnement.

Le tort commis aux victimes a aussi pesé dans la balance. Deux plaignantes avaient fait le déplacement. Ces mères de famille ont expliqué avoir de la peine à retrouver une vie normale. « Une histoire comme ça, ça marque », lance l’une d’elle à la cour. « Nous sommes même en train de déménager pour ne plus habiter au rez-de-chaussée ». Et à l’autre de reprendre, « ce n’est pas tant le matériel qui est important, cela on peut le récupérer, mais c’est émotionnellement que c’est difficile ». Et au juge de conclure, « si vous voulez venir en Suisse pour obtenir l’asile, essayez au moins de vous comporter correctement et peut-être que la population vous regardera positivement ». /jsr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus