Courroux n'est pas à la fête

La commune de Courroux veut prévenir les débordements des jeunes. La dernière fête du village ...
Courroux n'est pas à la fête

Les débordements en marge de la dernière fête du village ont pousser les autorités à réagir

La commune de Courroux veut prévenir les débordements des jeunes. La dernière fête du village avait été marquée par des heurts commis par des jeunes éméchés. Pour que cela ne se reproduise plus, le conseil communal a réuni lundi soir un groupe de réflexion autour de la question « des jeunes en fête ». Les représentants de la commune, agents de police, employés communaux, maire et conseillers communaux ainsi que des travailleurs sociaux, le délégué interjurassien à la jeunesse et un consultant, expert en prévention et promotion de la santé ont pu discuter de ces événements et de la politique jeunesse au niveau local.

Si les discussions en sont à leurs débuts, le consultant Christian Wilhelm est venu donner des exemples de ce qui se fait ailleurs. Pour lui, « tout le monde doit être pris en compte, jeunes comme adultes. Et tous pourront, ensemble améliorer la qualité de la fête de manière générale ». D’ailleurs, le conseiller communal de l’action sociale Sylvère Ackermann ne veut surtout pas généraliser, « il n’y a pas un problème avec les jeunes à Courroux. Il y a un problème avec certains jeunes à certains moments ». Des mesures concrètes devraient être entreprises, notamment avec l'appui du canton et avec les organisateurs de la fête mais les discussions doivent encore être menées. /lbr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus