Encore trois petits points pour l'AJC

L’Association jurassienne de communes communique ce jeudi ses prises de position sur les points ...
Encore trois petits points pour l'AJC

AJC L'ordre du jour de l'AJC n'a pas été traité en intégralité mercredi soir. Le comité a ainsi transmis un communiqué jeudi pour faire part de sa prise de position sur les trois points non discutés lors de l'assemblée.

L’Association jurassienne des communes communique ce jeudi ses prises de position sur les points à l’ordre du jour de l’assemblée de mercredi soir qui ont été retirés faute de temps. Ainsi, le comité de l’AJC, à l’unanimité, est favorable au projet de modification de la constitution cantonale sur le droit d’initiative et de référendum des communes. Actuellement, elle octroie la possibilité à huit communes de déposer une initiative populaire, respectivement d’exercer le droit de référendum. Le nouveau texte – sur décision du Parlement jurassien - propose d’abaisser ce nombre à cinq pour tenir compte des fusions de communes.

En revanche, le comité de l’AJC a décidé de ne pas se prononcer sur l’avant-projet de loi instituant un salaire minimum. Les communes ont été éxclues du champ d’application et elles ne sont pas concernées par le montant du salaire horaire de 19,25 francs.

Finalement, l'AJC a reçu une demande de La Poste qui propose un nouveau produit aux communes. Selon le communiqué, il s’agit d’une enveloppe pour le matériel d'élection et de votation ayant la garantie de la Poste d'être acheminée dans les temps auprès des citoyens. Renseignements pris, le comité de l’AJC propose à l'avenir de ne rien changer au système actuel qui donne entière satisfaction aux communes jurassiennes. Selon le comité de l’AJC, la Poste n’a pas à devenir un fabricant d’enveloppes ni à sous-traiter cette fabrication. /comm+afa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus