La der pour le RPJ ?

Une campagne politique un peu particulière pour le Ralliement des Prévôtois jurassiens. Le ...
La der pour le RPJ ?

RPJ Les élus du RPJ entament une nouvelle campagne à Moutier.

Une campagne politique un peu particulière pour le Ralliement des Prévôtois jurassiens. Le parti a dévoilé ses ambitions jeudi, en vue des élections municipales du 30 novembre à Moutier. Le RPJ entend conserver son siège au Conseil municipal, occupé aujourd’hui par Dominique Baillif. Au Conseil de ville, il ambitionne de passer de quatre à cinq élus.

Pour le RPJ – qui a pour premier but le rattachement de Moutier au canton du Jura – la législature qui s’annonce sera peut-être la dernière de son histoire. « Si c’est le cas, ce sera absolument magnifique ! Ca voudra dire que la ville a rejoint le Jura et que notre objectif premier sera atteint », nous a expliqué la présidente du parti Chantal Mérillat.  Et en cas de maintien de Moutier dans le canton de Berne après le vote communaliste ? « Il s’agira alors pour les membres du RPJ de se demander comment le parti va continuer. Il faudra de toute façon continuer puisque nous n’aurons pas atteint notre but », rajoute Chantal Mérillat.

Membre de l’Entente jurassienne, le Ralliement des Prévôtois jurassien n’affiche pas de couleur politique particulière, même si plusieurs de ses leaders sont de tendance libérale. « Les PME et le commerce local sont notre cheval de bataille », déclare le Conseiller municipal Dominique Baillif. Le RPJ mènera campagne pour une commune de Moutier efficiente et financièrement saine. /rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus