Un ancien fonctionnaire de l’Etat jurassien condamné

Tribunal de Porrentruy

Le Tribunal de première instance a condamné un ancien fonctionnaire de l’Etat jurassien vendredi matin à Porrentruy. Reconnu coupable d’abus de confiance et de gestion déloyale, l’homme a écopé de 18 mois de prison avec sursis pendant deux ans pour avoir dérobé 67'500 francs dans la caisse de l’aide aux victimes d’infractions (LAVI). Il devra également rembourser le montant volé et s’acquitter des frais de justice.

Des prélèvements en toute quiétude

Le juge Pascal Chappuis a fait état d’infractions aggravées commises par un fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions, entre 2004 et 2013. Le prévenu – ancien comptable au service du canton du Jura – a immédiatement admis les faits lorsqu’il s’est fait pincer. Seul responsable de cette caisse LAVI, l’homme a pu effectuer ses prélèvements en toute quiétude, sans qu’aucun contrôle supplémentaire ne soit effectué. Le canton du Jura – le plaignant dans cette affaire – a dénoncé une violation de confiance de son ex-employé.

L’appât du gain facile

Mais pourquoi donc le prévenu, seul, sans enfant à charge et au bénéfice d’un bon salaire, a-t-il puisé dans la caisse ? « J’avais des problèmes financiers, c’était un moyen d’obtenir de l’argent facilement. On ne me demandait rien. Je n’ai pas d’explication. Je regrette ». L’homme a ensuite déclaré qu’il allait au bistrot et qu’il payait des factures avec les montants dérobés. Et lorsque le juge lui a demandé s’il aurait poursuivi ses prélèvements s’il n’avait pas été pris, le prévenu a répondu : « Je pense, oui ».

Pour le tribunal, l’ancien fonctionnaire a agi par faiblesse, égoïsme et appât du gain facile. C’était plus fort que lui… /rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes