Les employés de l’État stressés ?

Drapeau jurassien

Les souffrances des employés de l’État sur la table. Un postulat sur le sujet a été déposé au Parlement jurassien le 1er octobre. Son auteur, Loïc Dobler, dénonce une dégradation des conditions de travail au sein de l’administration notamment en vue des mesures « OPTI-MA ». Il demande qu’une étude soit réalisée auprès des collaborateurs.

Selon Loïc Dobler, la pression psychologique sur les employés est de plus en plus forte et c’est le principal facteur de stress. Il évoque un nombre de cas de maladies de longue durée ainsi qu’un taux de rotation des emplois élevés au sein de l’administration. Dans le message du gouvernement relatif au programme d’économies « OPTI-MA », il faut savoir qu’en moyenne le roulement annuel au sein de la fonction publique s’élève à 5 %, ce qui représente une centaine de personnes.

« C’est beaucoup », selon Loïc Dobler. Cela veut dire qu’en vingt ans le personnel de l’administration est entièrement renouvelé. Il admet que ce phénomène est déjà connu dans le privé mais qu’il était jusqu’à présent plutôt rare dans l’administration. Il est dès lors indispensable de mener, selon lui, une étude sur la situation dans le Jura.

Du côté du Gouvernement, le ministre de la Santé, Michel Thentz, n’est pas opposé à une telle démarche qu’il trouve plutôt intéressante. L’exécutif devra cependant tout d’abord prendre position. Position qui sera transmise prochainement au Parlement. /jsr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus