Des compétences burkinabées au service de la FICD

Du Sud au Nord plutôt que du Nord au Sud. Depuis septembre, un « coopéracteur » burkinabé partage ...
Des compétences burkinabées au service de la FICD

Barthélemy Sam partage ses compétences dans le développement avec la FICD et l'association E-Changer Barthélemy Sam partage ses compétences dans le développement avec la FICD et l'association E-Changer

Du Sud au Nord plutôt que du Nord au Sud. Depuis septembre, un « coopéracteur » burkinabé partage ses compétences de gestion de projet à Delémont et à Fribourg. Ceci dans le cadre d’un projet Nord-Sud mené en collaboration entre la FICD (fédération interjurassienne de coopération et développement) et l’association E-Changer. Barthélemy Sam appuie la FICD et les organisations membres et leur donne un regard du Sud sur les procédures et les méthodes de gestion des projets en Suisse. Pour le Burkinabé, « l’objectif est de rencontrer les associations membres de la FICD pour toucher du doigt leurs réalités. J’apporte mon appui pour que les projets au Sud aient les effets voulus ». Selon la FICD, « le « coopéracteur » apporte un appui professionnel et humain de qualité, un regard extérieur et des compétences interculturelles. Surtout, il donne un signal fort d'ouverture et de reconnaissance aux compétences du Sud utile au Nord ».

Sam Berthélemy est en Suisse jusqu’en décembre. Il partagera son expérience lors d'une conférence jeudi 13 novembre à 20h30 à l’Hôtel de la gare à Moutier. La conférence est intitulée « Un Regard sur la coopération au développement ». Il animera également un atelier d’échange le 22 novembre entre 9h et 16h à Delémont. /lbr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus