L'agence de Grandfontaine passe à la trappe

La Raiffeisen quitte Grandfontaine. Les habitants de la commune ont reçu samedi un courrier ...
L'agence de Grandfontaine passe à la trappe

Raiffeisen Grandfontaine Plus que quelques semaines avant la fermeture de la banque Raiffeisen de Grandfontaine.

La Raiffeisen quitte Grandfontaine. Les habitants de la commune ont reçu samedi un courrier qui annonce la fermeture de l’agence au 31 décembre. Le Conseil d’administration et la direction de la Banque Raiffeisen Clos du Doubs et Haute-Ajoie expliquent cette décision par le manque de fréquentation et l’aspect sécuritaire. A l’avenir, le groupe sera présent uniquement à Bure, Chevenez, Courtedoux, Fahy et St-Ursanne.

La Banque Raiffeisen Clos du Doubs et Haute-Ajoie souhaitent avant tout optimiser ses prestations en prenant en compte les impératifs sécuritaires et économiques. Selon le courrier, le taux de fréquentation de cette agence, ouverte 8h par semaine, est insatisfaisant : en moyenne trois transactions ou conseils par heure. Les clients préféreraient se rendre par exemple à Chevenez. Dans la lettre, il est aussi stipulé que les investissements à consentir pour améliorer la sécurité du bâtiment ne pourraient être rentabilisés. L’établissement s’engage à répondre à des besoins individuels particuliers à domicile.

Le conseil communal de Grandfontaine, averti jeudi, a été surpris par cette décision. Mais le Maire Roland Hermann nous a confié que l’exécutif comprenait cette mesure au vue de l’aspect sécuritaire mis en avant.

Commentaire

Une banque dite de proximité qui s’éloigne. Raiffeisen brandit son ancrage local, mais ne se donne pas les moyens pour le mettre en pratique sur le terrain. L’aspect sécuritaire pointé du doigt dans le courrier a de quoi surprendre. Le bâtiment est assez récent et n’a jamais subi de brigandage au contraire des agences de St-Ursanne ou encore de Chevenez. Et doit-on parler de rentabilité des investissements lorsqu’on évoque la sécurité du personnel et des clients ? Une question que la rédaction aurait voulu poser au président du Conseil d’administration, mais il n’a pas souhaité prendre le temps de nous recevoir. Une chose est sûre : le slogan de la Raiffeisen « Proche de vous » en prend un coup. /nqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus