L’Inter en mains du CCDP

Un pas de géant pour l’avenir de l’Inter. La future salle culturelle bruntrutaine sera gérée par le Centre culturel du district de Porrentruy. L’assemblée générale du CCDP a accepté lundi soir la proposition de la municipalité. Porrentruy va confier la gestion des lieux à l’association. Le mandat comprend cinq axes : culture, congrès, sociétés locales, technique et conciergerie, et restaurant. L’institution devra donc s’occuper de la programmation culturelle de l’Inter, promouvoir l’utilisation des lieux pour des congrès ou autres séminaires, laisser de la place aux sociétés locales pour par exemple des lotos, gérer du personnel de maintenance et enfin trouver un gérant pour le restaurant. Certaines missions sont totalement nouvelles pour le CCDP. Selon son président Yann Etique, « c’est un grand défi et on se sent capable de le relever ».

Des risques mesurés

La ville a fait des propositions très intéressantes afin de limiter les risques pour le CCDP. Le Centre culturel touchera l’ensemble des recettes encaissées par les locations du restaurant et de la salle. Si les premières années devaient se solder sur un déficit, la municipalité se porte garante et pourra entrer en matière pour rembourser la somme. Le mandat de prestation court sur deux ans, afin d’éventuellement rediscuter cette collaboration. Enfin, la commune va augmenter ses subventions de 60'000 à 110'000 francs l’année prochaine et environ 130'000 francs en 2016. Pour le conseiller municipal en charge du dossier, Pierre-Olivier Cattin, il était essentiel de trouver « un partenaire sur lequel la  ville pouvait compter pour la qualité des prestations et en même temps avoir des exigences ». Ces garanties étaient nécessaires afin de ne pas noyer le CCDP.

Encore une année de patience

Fermé depuis 2009 pour être rénové, l’Inter devrait rouvrir ses portes dans une année. Les premières manifestations pourraient se dérouler déjà en novembre. Mais l’inauguration officielle devrait avoir lieu au printemps suivant. Jusqu’à la fin de cet hiver, le CCDP devra finaliser le mandat, par exemple, établir la tarification pour chaque événement, les cahiers des charges ou les règlements. Autres tâches importantes : trouver un gérant pour le restaurant et mettre en concours de nouveaux postes. /nqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus